Home
 Histoire
   
Histoire

Pendant la seconde moitié du XVIème siècle (an 1394), l'évêque de Majorque, M. Luis de Prades, témoigna que depuis plus de trente ans vivaient en ces solitudes quelques ermites. Sur la cime du mont de Cura on peut distinguer encore aujourd'hui des creux de forme étroite et allongée. Leur profondeur n'excède pas les un ou deux mètres. On est arrivé à compter environ onze celludes bien détachées sur la partie occidentale du Sanctuaire, une dizaine de probables et cinq douteuses sur la partie du levant.

b)AMBIANCE EREMITIQUE-DIDACTIQUE: L'an 1450 apparaît sur le 'Puig de Cura' le maître Catany. Trois ans après se justifie comme maître du 'Mont de Cura' le célèbre luliste catalan Pere Joan Llobet. Il avait obtenu du roi Alphonse V un privilège royal (6 janvîer 1449) afin de pouvoir apporter à Majorque la science lulienne. Il fixa sa fameuse chaire dans le vénérable édifice de Randa. Il y habita jusqu'à peu avant sa mort, survenue le 1l mai 1446. Ses explications et sa renommée furent si notables que jusqu'à lui accoururent des gens d'Espagne, d'Italie et de France.

Le testament de jean de Tagamanent (7 mars 1468) appuya et dota le projet de construire un couvent de frères Mineurs et de construire un hôpital pour 25 pauvres sur la cime du mont du Cura. Le projet ne se réalisa pas.

Soutenu par la noble barcelonaise Béatrix de Pinos, l'ermite vénitien Fr. Mario de Passa reconstruisit et rendit habitables les anciens sites de la cime afin que les jeunes puissent y étudier et y vivre d'une façon permanente.

 

 

Histoire